Bonjour mes patientes,

Oui, patientes il vous faudra l'être pour arriver au bout de cet article! 

Bon, au fait, ça fait longtemps qu'on n'a pas vu de Must Have par ici non? Aujourd'hui voici une Must Have spéciale: La must Have assortie à mon PTC! Pour avoir la classe absolue aux toilettes! 

mhbleueptc

mhbleue1

 mhbleue2

 mhbleue3

 mhbleue4

 mhbleue5

 mhbleue6

Avec du plumetis bleu-jean de chez Ma Petite Mercerie offert par ma cop's Pois et Dentelles et du Liberty offert par Quattre. Ils vont si bien ensemble, j'adore! Merci mes gentilles donatrices.

Continuons avec un tablier de cuisine pour enfant! L'enfant en question, c'est Lucie, la pauvre fille de Marie.

Je dis "la pauvre" car cette douce jeune fille vit un vrai calvaire au quotidien... rien que d'y penser, j'en ai la nausée... rendez vous compte que son horrible mère lui cuisine des légumes tous les jours, du poisson même (Mon Dieu, j'en ai des sueurs froides..), de la paëlla avec des petits pois, du tofu, des lasagnes végétariennes (beurk!!!), j'en passe et des meill*** pires! Alors pour que Lucie puisse passer dignement en cuisine se faire cuire des pâtes au beurre, je lui ai envoyé un tablier de cuisine!

Courage Lucie, je suis avec toi!

lucie

lucie1

lucie2

lucie3

lucie4

Pour voir le tablier porté par Lucie, c'est par ici!

Ensuite, un trio de trousses pour finir les tissus utilisés pour une Must Have que je porte très souvent et pour garnir le stock pour le marché de Noël:

troussemarchétrio

troussemarchétrio1

troussemarchétrio2

troussemarchétrio3

troussemarchétrio4

Pour finir, la semaine dernière, j'avais lâchement arrêté la liste de 11 choses inavouables du Scandalous Award à cause de souvenirs traumatisants. Mais, me replonger dans ma jeunesse, m'a fait repenser à d'autres évènements particuliers, cocasses irais-je jusqu'à dire, alors je vous les livre et je reprends où j'en étais:

6/ Quand j'étais jeune (une vingtaine d'années environ), je sortais d'un bar avec une copine que je devais raccompagner chez elle en voiture et arrivée à ma voiture je vois un mec sur le toit!!! Oui, sur le toit, couché sur les galeries de la Fiat Panda 4*4 que j'avais à l'époque (et qui est décédée d'un cancer du joint de culasse, mais c'est une autre histoire)... heu... bon, première idée qui me passe par la tête lui demander ce qu'il fait là:

moi: "Heu, qu'es'tu fous là toi?" 

lui: "Rien"

moi, peu accueillante: "Descends, je me casse"

lui: "Non"

moi: "Ben je m'en fous, je me casse"

Et donc, je me suis cassée avec lui sur le toit (j'ai roulé doucement quand même, je ne suis pas une sauvage!) et j'ai choisi d'aller jusqu'à la caserne des pompiers qui se trouvait juste à côté du bar. Le type ne voulant toujours pas descendre, même après avoir roulé accroché sur les galeries, je suis allée voir les pompiers de garde dans la caserne, ils sont sortis, ont évalué la situation et m'ont dit que cela ne relevait pas de leur compétence, ils sont retournés dans la caserne me laissant quelque peu interloquée!

Bon, je devais ramener ma copine chez elle, ce que j'ai fait (toujours avec le gus sur le toit et très lentement). Une fois rentrée chez elle (pas très impliquée la fille, vous remarquerez!), je reprends ma discussion avec le type. Je lui dit que je le reconnais et qu'il me semble qu'il habite le même village que moi, que justement j'y vais et que je peux le raccompagner mais que je préfère qu'il vienne sur le siège passager car c'est moins dangereux car là il y a un peu de route à faire sur des nationales et que s'il tombe, je vais devoir m'occuper de gérer tout ça et j'ai envie d'aller me coucher plutôt.

Et dans la voiture, ce grand couillon m'explique qu'il s'était mis sur le toit de ma voiture car il était fou amoureux de la fille avec qui j'étais!!!!!! Et c'est tout!!! Bon, ses méthodes de dragues laissant à désirer, je crois qu'il n'a jamais conclut avec cette fille!

7/ Un autre soir, j'avais aussi une vingtaine d'années, je suis en voiture (toujours ma Fiat Panda 4*4 avant son cancer du joint de culasse, mais c'est une autre histoire) avec deux amies et on va vers un bar (le même que celui de l'anecdote précédente). En chemin une voiture commence à nous suivre, à nous faire des appels de phares, à rouler à notre hauteur (c'était l'été, on avait les vitres ouvertes) et dans la voiture un gars d'une cinquantaine d'années qui nous sort des insanités à caractère sexuel très explicites (c'est bien dit hein?). Première réaction: la trouille. Il insiste, nous suit toujours et du coup la copine assise à l'arrière commence à pleurer de peur. Deuxième réaction: la colère. Plus la copine pleurait, plus ma colère montait. J'ai donc foncé au bar où nous allions, j'ai stoppé la voiture sur le parking, le mec se gare à côté de moi et là... je sors de la voiture plus vite que lui et je balance de grands coups de godasses sur la portière de sa voiture (des Docks Marteens coquées 11 trous) et je lui hurle dessus des insanités pires que les siennes tout en lui proposant aimablement de sortir de son véhicule pour régler ça entre personnes bien élevées... le gars était pétrifié dans sa voiture pendant que je défonçais sa portière. J'ai ensuite senti qu'on me soulevait de terre et qu'on m'emmenait à l'intérieur du bar. Des clients m'avaient entendu hurler et sont venus nous sauver mes amies et moi, le tordu en a profité pour partir. Ensuite, quand j'ai réalisé qu'il aurait pu être armé, me faire du mal... j'ai eu très très peur! Maintenant, ce souvenir me fait bien rire!

8/ Il y a 10 ans, ma mère a senti un matin qu'elle allait gagner à un jeu de grattage, elle le sentait, elle le savait! Elle va dans un bar-tabac, achète un millionnaire et... ben oui 3 télés!!! Choc! Elle vient me le dire et surtout elle m'annonce qu'il est hors de question pour elle de passer à la télé donc ça sera à moi de m'y coller! A l'époque, je commençais à travailler, je louais un petit appart et mon rêve était de m'acheter une petite maison, donc bien sûr je dis oui! Ensuite, il y a eu quelques semaines (ou mois?) d'attente avant de monter à Paris pour tourner la roue et ce fut long, très long d'attendre sans savoir si on allait repartir avec 20 000 euros ou 1 million d'euros (Put-rée de punaise le Million quoi!!!!!).

Le moment arrive et avec ma mère on monte à Paris: La grande classe! Un chauffeur qui nous récupère à l'aéroport, direction un grand hôtel Boulevard Haussmann dont le prix de la nuit équivalait à un mois d'AAH, l'Allocation Adulte Handicapé, ce que perçoit la quasi totalité des patients avec qui je travaille, ça m'a choquée. Sur le lit dans la chambre, on trouve un coffret avec du champagne et toute une ligne de bagages Lancel en cadeau, le truc de barje!!! Ensuite, on est emmenées au Lido, repas pris au premier rang pour voir le spectacle, repas au champagne, le truc de dingue!

Le lendemain, départ pour les studios d'enregistrement de l'émission. On met les gagnants dans une petite pièce avec des bouteilles de champagne, des canapés et une télé au mur pour regarder ses petits camarades tourner la roue. Avant de rejoindre Sylvain Mirouf pour tourner la roue, on nous prend un par un pour nous filmer afin d'avoir un petit enregistrement qui passera en présentation des candidats, il fallait dire je ne sais pas plus quoi, la camérawoman posait des questions dont je ne me souviens pas. Ensuite, on nous ramenait dans la petite pièce et comme c'était stressant on buvait du champagne. Puis, on revenait nous chercher un par un pour nous faire monter dans une limousine, limousine qui reculait de 10 mètres, puis avançait de 10 mètres et on devait sortir, avancer sur un tapis rouge et saluer de la main d'un air niais tout en étant filmé. Comme j'avais encore ma dignité, j'ai pas voulu faire le salut de la main, alors il m'ont fait encore boire du champagne et là je l'ai fait comme ils voulaient (avec l'air niais!). Ensuite, ben on regardait les autres passer devant la roue en buvant du champagne...

Voilà, c'est mon tour... Put-rée de punaise, je suis bourrée au champagne! Ils m'avaient demandé par téléphone, quelques semaines auparavant, ma chanson préférée... c'est donc au son de "King Kong Five", à fond les Watts, que je suis poussée sur le tapis rouge et que j'atterris devant Sylvain Mirouf et son micro! Depuis que je savais que j'allais passer à la télé, je m'étais jurée-promis que je parlerais au minimum pour ne pas me ridiculiser, que je serais la plus neutre possible, que je répondrais par oui ou par non et c'est tout! C'était sans compter sur le champagne...

Bref, je me retrouve je ne sais pas comment devant la roue, je la tourne et là... les gros spots braqués sur moi, j'entends le public scander "Le Million, Le Million" sans voir personne, je suis tellement dans le gaz que je ne regarde même pas la roue, tout est au ralentit, j'ai l'air niais... 

50 000 euros, je suis contente, je suis déçue, après je ne me souviens plus.

9/ Le lendemain, on retourne à l'aéroport pour rentrer à la maison. Il faut savoir que je n'avais parlé à personne du ticket gagnant car je ne voulais pas que mon entourage regarde l'émission, au boulot j'avais posé mes jours sans dire pourquoi...

Et donc, à l'aéroport, dans la file d'enregistrement sur qui je tombe, moi et mon gros chèque en carton avec mon nom dessus, le logo du millionnaire et la somme gagnée: le Directeur de l'hôpital où je bosse avec la cadre sup de mon service! Héhéheu...

10/ Ensuite, j'ai l'apport suffisant pour acheter ma 1e maison, (même si je dois quand même me coller un crédit de 20 ans sur le dos) et donc après quelques mois de recherche, je tombe sur LA maison, celle dans laquelle je me sens bien, même si elle est toute pourrie.

Ce qui est trop fort c'est que 10 jours après la signature pour la maison, je tombe sur L'Homme, celui dans avec lequel je me sens bien, même s'il est tout... enfin avec qui je me sens bien. C'est pas trop fort ça? 

11/ Avec mon père on retape la maison, et il faut changer toutes les fenêtres, mettre des volets roulants... c'est pas donné, je fais faire des devis... Un matin ma mère sent qu'elle va gagner à un jeu de grattage, elle va dans un bar tabac, achète un ticket de je ne sais plus quoi et bingo! Elle gagne les quelques milliers d'euros du devis que j'avais choisi, pile poil la somme! Ma mère est une sorcière! Mais... ça n'a jamais plus fonctionné son truc! Et j'ai eu du double vitrage et des volets roulants dans toute la maison!

Voilà, je n'ai plus de mystères pour vous maintenant! Allez à bientôt mes patientes!